Le topinambour

Légume oublié parmi tant d’autres, le topinambour ressemble à une pomme de terre tourmentée, mais heureusement pour elle la mode la remise au goût du jour ! Elle fait son grand retour dans nos assiettes pour de nouvelles découvertes culinaires.

Description du topinambour

 

Une forme peu régulière comme le gingembre et un goût de pomme de terre sucrée, les tubercules du topinambour sont rosés ou jaune clair. Cette plante d’origine d’Amérique du Nord est aussi appelée artichauts de Jérusalem ou soleil vivace. Très consommée durant la seconde guerre mondiale, elle tombe rapidement en désuétude car souvent assimilée aux mauvais souvenirs de l’époque.

Qualité nutritionnelle des topinambours

 

Le topinambour est modéré en calories et contient des vitamines A, C et B3. Il est aussi riche en sels minéraux tels que le potassium et en glucides appelés inuline. L’inuline donne au légume une saveur un peu sucré proche de l’artichaut ou du salsifis. Aussi consistant qu’une pomme de terre mais sans amidon, le topinambour n’influence pas le taux de glycémie des personnes diabétiques comme c’est le cas avec l’amidon. Elle est aussi connue pour accélérer le processus intestinal, donc à consommer avec modération si l’on a l’estomac fragile.

La saison des topinambours

 

Cette plante vivace peut s’adapter à tous types de sols, ce qui permet sa culture dans la France entière. Il en existe plusieurs variétés telles que le violet de Rennes, le topinambour fuseau, le rouge du Limousin, le plus connu étant le topinambour rouge. Il se consomme dès les premières gelées en novembre jusqu’au mois d’avril. Vous le trouverez sur les étales de votre primeur près des pommes de terre vitelottes et autres tubercules surprenantes. N’hésitez pas à en acheter quelques uns pour tenter l’aventure des légumes oubliés, les idées de recettes ne manquent pas pour faire découvrir sa saveur unique.

Comment cuisiner le topinambour ?

 

Aussi simple à préparer qu’une pomme de terre, le topinambour peut se déguster cru ou bien cuit.  Sa chair savoureuse et sucrée est un régal pour les enfants qui s’amuseront à découvrir que tout ce qu’ils boiront après aura un goût sucré.  Epluchez-le comme tout autre tubercule, et réalisez des purées, des gratins ou même des frites ! Le topinambour se marie très bien avec le poisson. Accommodez-le de crème béchamel, de beurre ou d’une persillade pour réaliser des accompagnements frits, sautés ou en purée, c’est un régal ! Ils sont aussi délicieux crus en salade, râpés comme des carottes ou en lamelles, une vinaigrette suffira à les sublimer.  Vous pouvez même tenter les topinambours dans un dessert, et oui c’est déjà sucré !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.