L’ail

L’ail est un condiment indispensable de la cuisine française. Il est blanc quand il vient du sud-ouest de la France, d’Espagne, de Chine ou d’Argentine mais il peut aussi être violet ou rose. On compte plus de 700 variétés d’ail.

Typique de la Provence, il sert notamment à la préparation du  pistou et de l’aïoli.

Relevant viandes et garnitures de légumes, l’ail se mange aussi confit, en soupe ou en crème.

Les qualités nutritionnelles de l’ail
L’ail contient des vitamines A, B1, B2 et C, divers anticoagulants et est aussi connu pour ses vertus  antibiotiques. Il aide à la digestion, stimule le cœur et facilite la circulation sanguine. Il a été prouvé qu’une gousse d’ail crue par jour abaisse le taux de cholestérol de 20 % en moyenne. De plus, de nombreuses études récentes prêtent à l’ail des effets hypotenseurs et anti-cancérigènes.

La saison de l’ail
L’ail de printemps, appelée aussi « ail nouveau » est vendu de juin à juillet. Quant à l’ail d’automne, on le retrouve sur les étals de juillet à septembre.

Comment cuisiner l’ail ?
Cru, cuit, haché, pilé ou entier, l’ail offre tout un large choix d’utilisations. Pelé le plus souvent, il peut être aussi utilisé «en chemise», braisé ou au four. Condiment ou garniture, il se pique dans une viande, ou macère dans de l’huile pour la parfumer.

Condiment indispensable de la plupart des plats méditerranéen comme la ratatouille, la saveur de l’ail relève le goût des légumes du soleil comme les courgettes, les poivrons, les aubergines ou les tomates.

Haché finement avec du basilic ou du persil, vous assaisonnerez fromages frais ou poissons. Piqué dans le gigot d’agneau ou «en chemise», son arôme puissant parfumera agréablement vos viandes.

Enfin, n’oubliez pas les tranches de pain grillées et frottées à l’ail et à la tomate pour des tapas à l’apéritif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.