Tendance : les 3 idées reçues qu’il faut connaître sur le vin bio

On entend beaucoup parler du vin bio depuis quelques années, mais on ne connait pas vraiment, grande chose. Existe-t-il des vins bio d’Alsace ou de Bordeaux ? Peut-on trouver du sulfites ou pas ? Quelle est la différence entre biodynamique et biologique ? On va essayer de vous donner le plus de réponses possibles.

Tout d’abord faisons un petit cours d’histoire sur le vin bio ! Officiellement le vin bio existe, seulement, depuis février 2012 ! Jusqu’à cette date, sur certaines bouteilles, on trouvait la mention « vin issu de raisins de l’agriculture biologique ». C’est une législation commune des pays européens sur la vinification qui empêchait, officiellement, de pouvoir inscrire « Vin Bio » sur une bouteille, à cause du plafond maximum de dioxyde de soufre. Dernièrement, tout a changé et « tout est rentré dans l’ordre ».

Passons à la différence entre « vin biologique » et « vin biodynamique ». Un vin biodynamique (BD) est de toute façon un vin bio, ce mode de culture étant le seul à être reconnu « officiellement » par l’union européenne. Il n’y a donc pas vraiment de différence, c’est plus une appellation différente.

Évoquons maintenant le goût du vin bio ! Est-il différent du vin « classique » ?! Malgré ce que l’on pouvait penser, le vin bio a bien un goût différent. Il est normalement plus savoureux (et plus simple à digérer). C’est l’équilibre des saveurs avec le raisin qui change quelque chose. De son côté, le vin blanc bio a un goût de raisin plus prononcé, alors que de son côté le vin rouge bio est plus acide.

Vous êtes maintenant expert sur le vin bio, mais n’oubliez jamais « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et surtout, à consommer avec modération« .

Liste des commentaires
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.